Aller au contenu principal
Concert

ven. 16 déc. - 20H00

So La Lune
+ Rouge Carmin

Rap

12€
15€
Les 4Ecluses Salle de concert
Placement libre
Organisé par Les 4Ecluses / Association Arts Scéniques Rocks

SO LA LUNE (FR/Lyon)

Comme un astre qui ne brille qu’une fois plongé dans l’obscurité, SO LA LUNE émerge dans le paysage du rap français à la manière d’une étoile noire en 2020 avec « Tsuki », une première mixtape qui marque sa découverte par le public français mais avec laquelle il est loin de faire ses débuts. Saisi par un besoin d’écrire dès le plus jeune âge, le natif de Lyon s’est tout d’abord fait une oreille au contact du rap local avant de l’éduquer auprès des figures plus établies. Des chambres sonorisées aux studios improvisés, SO LA LUNE aiguise son phrasé et sa plume au fil des années et commence rapidement à façonner un style désormais reconnaissable de tous. Après quelques années passées à l’étranger, deux évidences s’imposent à lui : celle de rapper et celle de son surnom : So La Lune, référence à celle qui ne le quitte pas et qui éclaire de sa lumière ses textes sombres.

Un nom que le public associera désormais à une voix aiguë, fissurée, un sens inné de la mélodie et à ses talents de lyriciste et qui marquera l’année 2021 puisque le rappeur dévoile pas moins de 7 Eps qui lui permettent de s’installer dans le coeur du public et des médias qui le considèrent désormais comme l’un des talents les plus prometteurs de la nouvelle génération grâce à des morceaux mélancoliques et entêtants où il se dévoile en clair-obscur, faisant le compte de ses errances nocturnes en évoquant sans détour ses fêlures, la rue, son amour du cash, ses doutes et addictions.

SO LA LUNE enfonce le clou pour le plaisir de ses fans toujours plus nombreux, avec la sortie de son premier long-format “Fissure De Vie”.

ROUGE CARMIN (FR)

Un premier EP 5 titres « Un coup de pied dans la porte » sur lequel il a choisi d'exprimer toutes les facettes de ce qui peut être sa musique : des facettes différentes, qui s'additionnent au gré de ses humeurs et de ce qui l'anime. Entrecoupé d'interlude vocaux, l'EP se lit comme une playlist radio sur laquelle le rappeur laisse découvrir un univers onirique, alliant rap et pop imagée.