Aller au contenu principal

sam. 20 févr. 19H00

« A BRIGHT LIGHT »
Un film sur Karen Dalton

We Will Folk You #10

94 min / VOSTF
Les 4Ecluses
Placement libre
Organisé par Les 4Ecluses / Association Arts Scéniques Rocks; Heure Exquise

À la recherche d’une des voix les plus étonnantes des années 1960, la réalisatrice Emmanuelle Antille part sur les traces de Karen Dalton, chanteuse de folk blues. Avec son timbre mélancolique et sa guitare magnétique, la chanteuse et musicienne, qui fut vénérée par ses pairs (dont Bob Dylan), demeure pratiquement inconnue. Une femme à la fois fragile et combattante, dont l’existence est poignante.

Synopsis

En 1969, une voix surgit. Profonde, gorgée d’une soul extraterrestre. C’est celle de Karen Dalton, jeune chanteuse aux origines mi-irlandaise, mi-cherokee, un peu surgie de nulle part, qui fascina l’avant-garde de la scène folk de New York (Tim Hardin, Fred Neil, Bob Dylan).

Son premier album, "It's So Hard To Tell Who's Going To Love You The Best", demeure l’une des perles de cette période pourtant faste pour le genre. Mais Karen Dalton n’était pas faite pour l’industrie de la musique. Elle opta pour une vie déchirée, amoureuse, solitaire. Son banjo et sa Gibson au clou, elle vécut loin des regards et des feux de la rampe avant de mourir d’un cancer en 1993.

Présentation

Avec son beau film, l’artiste suisse Emmanuelle Antille entreprend un voyage à travers les États-Unis sur les traces de la mythique chanteuse. Habituée à décortiquer les liens souterrains qui poussent à créer, elle livre ici un objet très singulier, à la manière d’un autoportrait en creux. Exhumant des archives inédites, interrogeant les compagnons de route de Karen Dalton, elle ne se résout pas à choisir entre enquête et journal intime pour un résultat très émouvant.