AGENDA

digitick A+ A- Imprimer Envoyer
AddThis

17 nov 2017

20:30 - 10€ / 7€ (abonnés ; 4x4)

HOLY TWO + INUÏT + BOYS IN LILIES

Electro / Pop

Hymnes lents et chants de charmeurs de serpents, HOLY TWO envoûte. Explorant le sublime au creux des silences, Elodie et Hadrien façonnent les sons et les formes, édifiant une électro-pop sombre et délicate. Depuis 2014 et après avoir brillé aux Inrocks Labs et aux Inouïs du Printemps de Bourges, les lyonnais ne cessent de surprendre. Après un premier EP fédérateur, « A Lover’s Complaint » (sorti en octobre 2015), le duo dévoilera son premier album à l’automne 2017, un nouvel opus où se mélangent rythmiques évasives, urbaines et subtiles mélodies.


INÜIT se forme à l’aube de l’année 2014, à la sortie du conservatoire nantais. Cette formation originale (chant, saxophone, trombone, batterie, percussions et claviers) décide de composer d’une seule voix et de ne laisser la place de leader qu’à leur pop-tribale électrique. Très mélodiques, les compositions d’INÜIT franchissent aisément les barrières traditionnelles de l’électro pour glisser peu à peu vers la techno instrumentale. Qu’elle soit lascive ou plus emportée, leur musique trouve sa force dans son énergie magnétique et son talent pour la fusion des genres et des instruments.


BOYS IN LILIES, n’en déplaise aux garçons, c’est une histoire de demoiselles qui, un sombre soir d’hiver, s’amusent à faire virevolter mains et voix sur des machines. En mêlant à leurs mélodies mutines les sons transe des 90’s et la douceur de la darkwave mélancolique, elles tissent des histoires, d’amour et de cœurs brisés. Après une cinquantaine de concerts, aux côtés entre autres de Jeanne Added, Emilie Simon, Hyphen Hyphen ou encore Mansfield Tya, Boys in Lilies a choisi de tremper ses voix dans la synth pop rétro-futuriste et propose un 3e EP au titre évocateur : « Take No Dance »...